Menu | Contenu | Recherche

Le blog de la Bergerie de Villarceaux

Première coupe de bois énergie réalisée dans les haies de la ferme

Les haies plantées durant l'hiver 2000-2001 à la Bergerie, lors de la transition agroécologique de la ferme, mesurent désormais plus de 3 mètres de haut. Afin qu'elles soient toujours productivent et ne deviennent pas une gêne pour la ferme, il faut les entretenir et assurer leur renouvellement.

haie_avant_coupe.JPG

 

L'écocentre de la Bergerie étant chauffé par deux chaudières à bois, l'objectif est d'alimenter ces chaudières avec la ressource disponible localement, dans un principe d'autonomie. Avec  200 hectares de bois et près de 10 km de haie réparties au sein de la ferme de la bergerie, c'est possible. Une filière de production de bois énergie est en cours de démarrage, qui visera à produire 800 mètres cubes de bois déchiqueté (on parle de "plaquette") chaque année. La difficulté consistant à combiner cette orientation productive "bois énergie" avec les autres fonctions remplies par les haies et la forêt : production de bois d'oeuvre, préservation de la biodiversité, pratique de la chasse et abri pour le gibier, usage récréatif, prise en compte du paysage, etc.

IMG_1613.JPG

Pour 10% environ, le bois déchiqueté proviendra des haies, le reste sera fourni par les forêts. Aussi, chaque année, 1 km de haie va être recépé afin de produire 145 MAP (mètre cube apparent) de bois déchiqueté. Cette quantité de bois correspond à l'accroissement annuel estimé de l'ensemble des haies.

Certains arbres "d'avenir" qui présentent une bonne conformation et dont le fût pourra être valorisé en bois d'oeuvre sont conservés. Cela permet de conserver un corridor de biodiversité, mais aussi de diversifier le paysage arboré de la ferme.

Les arbres seront ensuite déchiquetés sur place à l'aide d'un broyeur appartenant à la CUMA Haies'nergies & territoires (Coopérative d'Utilisation du Matériel Agricole) à laquelle la Bergerie est adhérente. Les plaquettes seront ensuite stockées et séchées durant au moins six mois dans un hangar dédié jusqu'à parvenir à un taux d'humidité de 30% afin de permettre un rendement optimal des chaudières.

coupe_haie_M5_6.JPG

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://bergerie-villarceaux.org/blog/index.php?trackback/128

Fil des commentaires de ce billet